notre histoire

/notre histoire
notre histoire 2017-12-02T12:50:57+00:00

Le livre par lequel tout a commencé

Tout a commencé avec un livre que ma mère m’a offert pour Noël : Zéro déchet de Béa Johnson.

Je n’avais jamais entendu parler de Béa Johnson ou de l’existence d’un mouvement zéro déchet. J’ai lu le livre en une journée. Il avait clairement touché une corde sensible ! Le soir même, j’ai décidé d’entamer ma transition vers un mode de vie zéro déchet.

Au même moment, plusieurs gros titres ont attiré mon attention. Je me souviens de cette étude présentée au Forum économique de Davos qui pronostiquait qu’en 2050, il y aurait plus de plastique que de poissons dans les océans. Un mois plus tard, un article parlait de treize baleines trouvées échouées sur une plage en Allemagne et dont l’estomac était rempli de plastique. Ces nouvelles troublantes ont renforcé ma motivation.

Un des aspects du mode de vie zéro déchet est de changer la façon dont on fait ses courses. Suivant les conseils de Béa, j’ai décidé d’éviter les emballages à usage unique et de trouver des magasins en vrac où je pouvais remplir mes propres contenants. J’habite à Ottawa et il existe plusieurs magasins offrant des produits en vrac. Mais il n’y avait pas un magasin où je pouvais trouver toutes mes épiceries sans emballage, et je devais aller à 4 à 6 endroits différents lors de mes courses pour trouver tous les produits qu’il me fallait. Tout ceci prenait trop de temps.

L’idée prend forme

J’ai commencé à imaginer une épicerie zéro déchet où je pourrais trouver tout ce dont j’avais besoin et qui serait spécialement conçue pour le zéro déchet. En faisant des recherches, j’ai découvert que ce genre de magasin existait déjà. Depuis 2-3 ans, des épiceries zéro déchet ouvraient partout en Europe. Au Canada, des projets similaires étaient en cours à Montréal et à Vancouver. La décision d’ouvrir une épicerie zéro déchet à Ottawa était prise. 

Pendant que je travaillais à un plan d’affaires, beaucoup de personnes m’ont offert leur temps, leurs conseils, leur talent. Leur aide a été essentielle, mais jusqu’à mars 2017, je travaillais surtout en solitaire.

Sia entre en scène

Cela faisait un an que je travaillais à mon projet sans savoir qu’au même moment, quelqu’un d’autre travaillait sur un projet similaire. C’était Sia. Adepte du zéro déchet depuis 5 ans avec son mari Harry,  elle avait mis sa carrière en veilleuse pour réaliser son rêve. Ottawa n’est pas une grande ville, et pourtant, nos chemins ne s’étaient jamais croisés avant que Béa Johnson ne nous mette en contact. Nous nous sommes rencontrées autour d’un café et le courant est passé instantanément. Nous avons décidé d’unir nos forces. Le projet NU était plus avancé, nous avons donc travaillé ensemble pour en faire une réalité.

J’avais déjà trouvé l’espace sur la rue Wellington, négociais le bail et supervisais les travaux. Sia se concentrait sur la recherche de produits et fournisseurs… En plus, il fallait jongler avec un million de petites tâches liées à la création d’entreprise !

L’ouverture en août approchant à grands pas, le recrutement d’une équipe de choc est devenue notre priorité. Nous étions surexcitées quand Kylie a rejoint l’équipe en tant que chef de magasin, et avons eu la chance de recruter un groupe fantastique de “Nubies” (notre personnel de magasin) dont la gentillesse, l’attitude au travail et la passion pour le zéro déchet font de NU une place unique pour faire ses courses… et pour travailler !

L’ouverture officielle

Nous avons ouvert officiellement le 19 août 2017 en présence de nos invités d’honneur la Ministre Catherine McKenna, le Maire Jim Watson et le Conseiller municipal Jeff Leiper.

Depuis, nous avons travaillé continuellement à offrir plus de produits, améliorer nos processus, développer les relations avec nos clients et notre communauté, et nous améliorer de toutes les façons possibles. Nous n’avons jamais fini d’apprendre !

Chez NU, les produits sont vendus sans emballages, sont naturels et  – quand c’est possible – organiques. Nous cherchons à créer une expérience unique dans un magasin aéré, moderne et minimaliste. Accueillant et contemporain, notre magasin fait tout pour faciliter la transition vers une vie sans déchets.

Nous sommes une épicerie, mais nous sommes aussi une plateforme d’échange pour éduquer et sensibiliser le public au problème des déchets. Notre mission est d’éliminer les déchets et, par là, de réinventer la consommation !

Alors venez nous voir ! Nous avons hâte de discuter #zérodéchet avec vous. Suivez-nous sur les médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram @nugrocery) – nous sommes très actifs !

À bientôt,

Valérie, fondatrice et CEO